Guérir les blessures de l’Ame, avec Claire Haemmerli – Episode 35

Il est des blessures qui font plus mal que d’autres, et qui mettent bien plus de temps à cicatriser, en particulier les blessures émotionnelles, aussi appelées « blessures de l’ame ». On les nomme ainsi car ce sont des blessures qui nous touchent au plus profond de notre être et qui s’engramment en nous, faisant croire à notre égo qu’elles ont leur raison d’être. Par peur de souffrir à nouveau de cette blessure ressentie comme une traumatisme, nous adoptons des comportements inconscients qui nous bloquent pour évoluer dans notre existence.

Celles-ci peuvent être liées à des évènements connus dans notre enfance, aux comportements de nos parents ou autres membres de la famille, voir de personnes extérieures comme à l’école par exemple, mais elles peuvent aussi s’inscrire à un niveau plus lointain, et résulter en blessures karmiques liées à des vies antérieures.

Les blessures de l’âme sont au nombre de 5 : l’abandon, le rejet, l’humiliation, la trahison et la justice.

Mon invitée sur le podcast, Claire Haemmerli, du compte Instagram @les.blessures.de.lame, est une coach de vie spécialisée dans le traitement des blessures de l’ame et nous explique dans cet épisode comment les identifier, quelles sont leur impact sur notre vie et comment s’en libérer.

Je te souhaite une fabuleuse écoute !

Résumé du podcast : Guérir les blessures de l’ame, pour être soi même

1/ La blessure de rejet

La blessure de rejet est liée au parent du même sexe, soit parce qu’il t’a rejeté, soit parce qu’il a été lui même rejeté par son parent, et du coup, tu as hérité de sa blessure. Les personnes souffrant de cette blessure se sentent nulles, insignifiantes, inexistantes et ont un manque cruel d’estime et d’amour pour elles mêmes. Elles endossent le masque du fuyant et vont éviter par dessus tout les conflits. Elles fuient, elles ont peur des autres, peur de parler en public, s’isolent loin d’un groupe préférant rester seule plutôt que de prendre le risque d’être rejetées. La solution pour guérir ? En reconnaissant sa blessure de rejet, en l’acceptant, en osant prendre sa place, aller vers les autres et s’affirmer.

En résumé, la blessure de rejet te montre que tu as besoin de retrouver l’estime de soi. Montre au monde que tu existes, trouve ta mission de vie, éclate-toi !

2/ La blessure d’abandon

La blessure d’abandon est liée au parent du même sexe, soit parce que tu t’es sentie abandonnée par lui, soit parce qu’il a été lui même abandonné par son parent, et du coup, tu as hérité de sa blessure. Les personnes souffrant de cette blessure ont une peur immense de la solitude. Elles ne supportent pas d’être seules et se retrouvent très souvent dans des situations de dépendance affective, de possessivité et de jalousie extrême. Elles ont peur de ne pas être suffisamment importantes aux yeux des autres et de ne pas être aimées. Elles endossent le masque du dépendant. Elles se sentent constamment seules, ne supportent pas la solitude, pensent qu’elles ne sont pas importantes et qu’on ne s’intéresse pas à elles. La solution pour guérir ? En reconnaissant sa blessure de l’abandon, en l’acceptant, en se forçant à faire des choses seules et en créant des projets pour elles mêmes.

En résumé, la blessure d’abandon te montre que tu as besoin de t’aimer et de te montrer à quel point tu es importante dans ta vie !

3/ La blessure d’humiliation

La blessure d’humiliation est liée aux 2 parents et apparaît parce que tu as été humiliée. Elle n’est pas systématiquement présente chez tout le monde. Les personnes souffrant de cette blessure ont peur de la liberté et veulent plaire à tout prix. Elles endossent le masque du masochiste. Elles veulent paraître bien aux yeux des autres, elles se font du mal, se traitent avec beaucoup de dureté, prennent la responsabilité des autres sur leur dos et sont humiliantes avec elles même en pratiquant l’auto-dérision à outrance ou avec les autres. Elles ne s’accordent jamais de temps pour elles et font systématiquement passer les autres avant elles. Elles s’auto-dévalorisent, se sentent moins importantes que les autres, minimisent tout ce qu’elles ont. La solution pour guérir ? En reconnaissant sa blessure d’humiliation, en l’acceptant, en s’autorisant à prendre du temps pour soi et en fixant des limites.

En résumé, la blessure d’humiliation te montre que tu as besoin de temps pour toi, tu as besoin de t’affirmer et de développer ton rayonnement interne !

4/ La blessure de trahison

La blessure de trahison est lié au parent du sexe opposé, soit parce qu’il t’a trahi, soit parce qu’il a lui même été trahi par son parent, et du coup, tu as hérité de sa blessure. Les personnes souffrant de cette blessure ont peur de la séparation et veulent obtenir la confiance des autres. Elles endossent le masque du contrôlant. Elles ressentent le besoin de s’imposer, de contrôler les autres et leur environnement, pensent faire mieux que les autres et se sentent supérieures et peuvent avoir tendance à écraser les autres pour se valoriser. En réalité, cela cache un manque énorme de confiance en soi. La solution pour guérir ? En reconnaissant sa blessure de trahison, en l’acceptant, en pardonnant aux autres et en faisant preuve de plus de tolérance et de flexibilité, en se faisant confiance et en accordant sa confiance aux autres.

En résumé, la blessure de trahison te montre que tu as besoin de reprendre confiance en toi, en la vie et aux autres !

5/ La blessure d’injustice

La blessure d’injustice est lié au parent du même sexe, soit parce que tu voulais incarner la petite fille parfaite pour obtenir son amour, soit parce-qu’il était exigeant envers toi même et attendait de toi cette perfection, soit parce qu’il était lui même dans ce besoin, et du coup, tu as hérité de sa blessure. Les personnes souffrant de cette blessure ont peur des gens froids et ont un besoin immense de reconnaissance. Elles endossent le masque du rigide. Elles veulent être parfaites en tous points, jugent facilement les autres, refoulent leurs émotions et ne laissent rien paraître de leurs sentiments, et ressentent le besoin d’en faire toujours plus pour être appréciées et aimées. A force d’agir de cette façon et de faire les choses pour répondre aux exigences des autres, elles ne savent plus qui elles sont. La solution pour guérir ? En reconnaissant sa blessure d’injustice, en l’acceptant, en apprenant à se connaître et en s’autorisant à vivre ses émotions.

En résumé, la blessure d’injustice te montre que tu as besoin de retrouver qui tu es, ce que tu aimes et ce que tu veux pour toi dans ta vie !

Et toi ? Laquelle de ces blessures penses-tu avoir en majorité ?

Ressources & liens cités dans cet épisode :

Tu ressens comme un vide, une sensation de mal être général et tu as l’impression de subir ta vie ? Je peux peut-être t’aider. Je suis Lydia, guide spirituelle & tarologue, et j’aide les femmes bloquées dans leur vie ou en perte de sens à trouver leur mission de vie & à se créer une vie alignée avec leur âme.

Je suis également praticienne en santé naturelle & Ayurveda et propose des consultations & programmes de « formation santé ».

Pour en savoir plus et découvrir comment je peux t’aider : http://lesamesbienveillantes.fr/mes-accompagnements/ ou envoie-moi un email à hello@lesamesbienveillantes.fr


Tu peux dès aujourd’hui écouter et t’abonner au podcast “Etre bien” sur :

« Si tu aimes ce podcast, tu peux laisser un avis 5 étoiles sur apple podcast ou la plateforme de ton choix et partager ce podcast avec tes ami(e)s. C’est la meilleure façon de le soutenir et d’aider à faire grandir la communauté des âmes bienveillantes ! » 


Si tu aimes cet article, épingle-le sur Pinterest :


Découvre ta vraie nature … Fais ton test de profil ayurvédique, c’est gratuit !

test-personnalité-ayurveda-dosha-vata-pitta-kapha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *